Histoire d’un premier album

J’ai vite compris que la musique sublimerait mes pensées. Eternel rêveur, j’ai trouvé en mon clavier les notes du bonheur et de la pureté. Un horizon ouvert, dessiné par les traits de ma mélancolie, chamboulé par la perspective d’une profondeur qui m’entraîne bien souvent dans une odyssée introspective qui me sert de thérapie. En composant mes mélodies, j’anime l’envie d’éveiller les émotions les plus sincères et de partager une passion qui ne saurait me quitter. La joie de projeter les lumières de mon imagination sur des âmes réceptives, avec une délicatesse apte à séduire la sensibilité de chacun.

 

Collaborations vocales

 

Mathilde


MATHILDE

Chanteuse autodidacte et passionnée, Mathilde puise ses influences dans la soul et la Motown des 70’s tout en appréciant les sons bien funky. Depuis 2011, elle est à la tête du groupe lyonnais Billieboots, avide de reprises folk acoustiques. C’est au cours d’un enregistrement en studio que je suis tombé sous le charme de sa voix. Sur ‘Secret Blue’, Mathilde délivre une interprétation à la fois très aérienne, sensuelle et chaleureuse, se posant avec douceur sur la partition de ce morceau très deep et sexy…

 

Sarah


SARAH SHIELDS

Au fil des années, le chant a naturellement pris le dessus sur sa passion pour le saxophone et la guitare de ses débuts. J’ai rencontré Sarah au printemps 2012 et lui propose alors de collaborer sur trois titres. ‘Hilton Park Race’ voit le jour grâce au texte et à la mélodie écrits par Sarah. La magie opère et donne naissance à une solide relation de travail, toujours fructueuse et créative. En ont résulté trois autres collaborations (‘Always on my Mind’, ‘Breathe’ et ‘Our Games’), ce qui en fait l’artiste la plus investie à mes côtés dans ce projet.

 

Sarah


POPPY

Musicienne depuis son plus jeune âge, cette lyonnaise s’est révélée sur scène en 2012. Toujours accompagnée de sa guitare, son univers folk lui permet de traduire en musique une belle sensibilité, aujourd’hui retranscrite sur ‘Let The Light Come’, un morceau à la douceur vocale assez évidente.

 

 

Collaborations instrumentales

 

Lyn

 

 
 
 
 
 
 
 

ARIANE

Violoniste passionnée, Ariane a découvert les premières notes de ‘Let The Light Come’ au détour d’une machine à café… L’idée de poser quelques arpèges de violon est vite devenue une réalité en studio. Après une première séance d’improvisation, la chaleur du violon a donné un nouvel élan mélodique, en adéquation avec l’univers musical de l’album.